LES BAOBABS : l’emblème de la flore Malagasy

Il en existe 8 espèces recensées dans le monde et 6 d’entre elles poussent à Madagascar.

 

Le baobab aussi connu sous le nom de la Mère de la forêt est actuellement classé parmi les espèces endémiques et Madagascar possède la plus grande diversité de baobabs dans le monde.

 

Une diversité qui ne peut être trouvée nulle part ailleurs. Aussi appelé, également arbre bouteille de par sa forme et de par sa capacité de réservoir d’eau, il pousse dans des régions avec des climats arides. Madagascar correspond parfaitement à l’environnement.

 

 

Pour un arbre comme celui-ci. Il est présent surtout dans la partie ouest de l’île, à l’intérieur des terres, au bord de la mer ou le long d’un fleuve. Le plus célèbre reste l’Allée des baobabs, composée d’une douzaine d’arbres d’une trentaine de mètres, située à 19 km de Morondava. L’Allée des Baobabs, une population d’Adansonia grandidieri à Morondava, est ainsi parmi les destinations touristiques les plus prisées à Madagascar.

 

VERTUS DES BAOBABS :

Une grande partie des pieds de Baobabs sont considérés comme sacrés et des cérémonies particulières y sont menées pour demander des grâces ou d’autres demandes spécifiques.Exemple le « Tromba » ou la manifestation de la survie des ancêtres. Une légende malgache raconte que cet arbre a eu quelques différends avec Dieu et ce dernier, pour le punir, l’a mis à l’envers avec les racines à l’air.

Outre cette valeur culturelle, les différents organes des baobabs sont utilisés à différentes fins par la population dans la Région Menabe 

1) Les Fruits : riches en calcium, à être consommé directement ou transformé en jus

2) Les Écorces : de fines lanières appelées localement « hafotsy » sont dérivées de l’écorce des Baobabs qui servent à la production de cordes utilisées dans l’artisanat Malagasy

3) Le Tronc : la moelle du tronc, appelée localement ‘Vorika’, est utilisée pour la toiture des maisons.

4) La pulpe : utilisée dans la médecine traditionnelle pour combattre la fièvre, les douleurs et la diarrhée. Elle est riche en vitamine B1, B2, B3, en calcium et surtout en vitamine C. Elle est également connue pour ses vertus anti-rides dans le cosmétique à base de plante.

5) Les graines : sont également comestibles et se révèlent être très huileuses. On peut donc produire de l’huile avec les graines de baobab. Celle-ci possède des vertus nourrissantes, régénérant, adoucissantes et apaisantes.

À Madagascar, il existe des usines spéciales pour ca , comme : HOMEOPHARMA FLORIBISVANIALA, RENIALA…

Les baobabs sont des plantes emblématiques qui symbolisent le caractère unique de la biodiversité de Madagascar dont leur conservation est une tâche collective qui exige la participation de tous.